Le Standard et Charleroi se sont encore fait fumer

– Opinion –

Je me souviens d’un match de Udinese au Stadio Friuli, à l’époque de Régis Genaux. Il faisait jour. C’était le vieux stade, il n’y avait pas de toit au-dessus des tribunes derrière le but. A travers la fumée des fumigènes, on devinait la ville, on entendait les chants des supporters, ça te foutait littéralement les poils!

– Contexte –

Résultat sportif du dernier derby wallon le 1er mars: défaite 2-0 à Charleroi. Comme souvent, dans les tribunes on gagne le match. Les deux clubs seront-ils mis à l’amende pour « utilisation de matériel pyrotechnique par les supporters ». Si c’est le cas, je crois que notre Président va demander un étalement.

– Conclusion –

Les nouveaux stades dits ultra-modernes permettent de satisfaire les spectateurs ayant accès au match via un média, au détriment des personnes présentes sur place dans et en dehors du stade. Ok, John s’impatiente dans son fauteuil… Ça l’embête d’attendre un peu, le temps que la fumée se dissipe? Je crois qu’il est bon de rappeler que s’il n’y a personne dans les stades, il n’y aura bientôt plus personne devant les télés. On parie?