Au Nord, c’étaient les corons, Le Terril c’est la T3

– Opinion –

Philippe Montanier voulait que les joueurs chantent « Les Corons » pour faciliter leur intégration à Lens. Chaque joueur devrait s’imprégner de la culture du club pour en défendre les couleurs, je suis bien d’accord coach. Depuis sa création par les élèves du collège Saint-Servais, le Standard de Liège c’est un siècle d’existence en D1. Il y a du taf pour étudier son histoire, ne lâchez rien les gars!

– Contexte –

Le Standard vient de révéler le nom de son entraîneur pour la nouvelle saison. Plusieurs médias avaient misé sur Rémi Garde. Une fois de plus, le club est resté maître de sa com’. On imagine bien Michel Preud’homme (et son chien) confiné dans sa maison, en confcall avec les candidats shortlistés. Et le gagnant est: Philippe Montanier. Les vannes sur Gilbert Montanier ont commencé dès l’annonce, je préfère la référence à Pierre Bachelet.

– Conclusion –

Le club est en reconstruction, MPH – meilleur gardien de la World Cup 1994 – est notre mur porteur. Avec Montanier, ça nous en fait deux (peut-être même quasi pour le prix d’un). La culture du Standard? Des latins du Nord. Les joueurs se défont difficilement de la terre de Sclessin qu’ils ont foulée. Comme dirait Pierre Bachelet dans « Reviens chez nous »: quand on veut l’enlever, il en reste encore. Quand on veut l’oublier, elle chante encore…

Publié par

Digital Valet

Fan des tacles de Didier Ernst. Pour lui succéder, j'aurais bien vu Thomas Meunier.