Historique

Historique de la Coopérative

Le jeudi 12 septembre 2013, lors d’un entretien avec la RTBF, les fondateurs du projet exposaient que depuis le début du championnat et les excellents résultats du Standard, on n’avait plus beaucoup entendu parler des Socios.

Et pourtant, le projet n’était pas en veilleuse mais préparé avec tout le sérieux nécessaire, en s’entourant d’une équipe professionnelle.

Avec les fonds que nous avons récoltés, nous avons, ce mardi 10 septembre, lancé la structure qui est une société coopérative à finalité sociale, explique Pierre Eyben, un des initiateurs du projet. C’est une forme de société démocratique, et c’est bien pour cela qu’on l’a mise en place.

Ce qu’on veut, c’est de mettre de la démocratie dans le rapport qu’il y a entre les supporters et la SA du Standard de Liège. C’est de pouvoir avoir un rapport entre les supporters et le club qui soit différent.

Contrairement à ce que certains pensent, les supporterss ne sont pas seulement là pour payer les abonnements ou les maillots.(voir l’onglet « nos soutiens« )

Ils sont là aussi pour avoir leur mot à dire.

La société s’appelle Socios Standard SCRLFS et dès janvier 2014, celle ou celui qui le souhaite va pouvoir prendre des parts de la Coopérative.

Ces parts sont à 200 euros et on peut en prendre autant qu’on veut.

Notre objectif est d’arriver à avoir environ 5000 personnes qui suivront cette démarche avec nous

Répondant à la question : compte tenu des bons résultats constatés en ce début de saison, ce projet se justifie-t-il encore , Pierre Eyben répond que :

Le projet Socios est un projet de long terme
On n’est pas là par rapport aux résultats qu’on a maintenant ou dans une ou deux semaines. C’est vraiment un projet de long terme.
C’est, pour les personnes qui sont intéressées demain d’avoir, à travers cette structure, la possibilité de changer la manière dont le Standard est géré ?
C’est de pouvoir le gérer sur le long terme. Les supporters, c’est quand même un élément de stabilité dans un club.

L’initiative n’est pas originale et existe déjà dans de nombreux pays.

A cet effet, les administrateurs et conseiller de la Coopérative ont été à la rencontre de l’ASBL SUPPORTERS DIRECT afin d’être conseillé sur la manière de gérer le projet.

Voir l’onglet « nos soutiens«