Revente de notre club à un fond d’investissement étranger :  Et si l’on privilégiait plutôt une solution locale

Communiqué du 4 décembre 2014

Nous tenons à faire part de nos plus vives inquiétudes quant à l’annonce d’un possible rachat de notre club par un consortium financier d’Abu Dhabi. Le projet « SOCIOS-STANDARD » a été lancé alors que notre club risquait d’être vendu à un fond d’investissement hollandais (Value8) par sa précédente propriétaire.  Nous nous retrouvons aujourd’hui dans la même situation.

Le Standard de Liège n’est pas une simple entreprise commerciale, c’est une institution de notre région garante d’un patrimoine populaire auquel nous, supporters, sommes attachés. C’est pourquoi nous sommes résolument opposés à l’idée de voir demain des financiers en faire une simple source de profits.  Nous ne rêvons pas de devenir un PSG ou un Manchester City bis.  Nous ne voulons pas sacrifier notre identité au nom de l’argent.  Nous souhaitons préserver la pérennité et l’identité du club, une participation populaire et un ancrage local, plus de démocratie et une gestion transparente, un rôle sociétal assuré.

S’il souhaite vendre, nous demandons à Monsieur Duchâtelet de mettre autour de la table en priorité tous les acteurs locaux désireux d’investir dans le club, et parmi ceux-ci les supporters eux-mêmes à travers la coopérative « SOCIOS-STANDARD ». S’il aime ce club, nous demandons à Monsieur Duchâtelet de lui permettre de conserver un ancrage local plutôt que de privilégier de nouveaux profits.

Aux potentiels investisseurs locaux, si Monsieur Duchâtelet confirme qu’il est à nouveau vendeur, nous disons que c’est maintenant qu’il faut agir, voyons-nous, coalisons-nous. Aucun de nous n’est en mesure de mettre sur la table la somme nécessaire pour racheter ce club.  Mais nous pouvons y arriver ensemble.

A la Famille des Rouches nous disons que c’est maintenant qu’il convient de passer de la contestation à la proposition.  Avec ses structures, ses 1000 membres et la diversité de ses responsables actuels, le projet « SOCIOS-STANDARD » est à disposition de toutes et tous.  Notre projet est un outil au service de ce club et de son avenir.

Aux autorités locales, nous disons qu’elles ne peuvent rester au balcon et voir demain une institution locale et régionale comme le Standard de Liège filer dans des mains étrangères.  Elles aussi ont un rôle à jouer afin de mettre tous les acteurs autours de la table pour permettre de préserver l’ancrage local de notre club.

Laisser un commentaire