« Socios Standard »: la coopérative a été officiellement créée (RTBF – 12 septembre 2013)

Depuis le début du championnat et les excellents résultats du Standard, on n’avait plus beaucoup entendu parler des « socios ». Et pourtant, le projet n’était pas en veilleuse. Les socios, comme à Barcelone, c’est l’idée de quelques supporters de s’approprier le Standard. Ce projet vient de franchir une seconde étape. Même si les résultats de l’équipe sont bons, même s’il n’est plus guère question que le président Duchâtelet revende le club, la coopérative de « socios » a été officiellement créée, devant notaire.

"Socios Standard": la coopérative a été officiellement créée

« Avec les fonds que nous avons récoltés, nous avons ce mardi lancé la structure qui est une société coopérative à finalité sociale » explique Pierre Eyben, un des initiateurs du projet. « C’est une forme de société démocratique, et c’est bien pour cela qu’on l’a mise en place. Ce qu’on veut, c’est de mettre de la démocratie dans le rapport qu’il y a entre les supporters et le Standard de Liège. C’est de pouvoir avoir un rapport entre les supporters et le club qui soit différent. Ils ne sont pas seulement là pour payer les abonnements ou les maillots. Ils sont là aussi pour avoir leur mot à dire ».

La société s’appelle Socios Standard. Et dès maintenant, celle ou celui qui le souhaite va pouvoir prendre des parts: « Aujourd’hui, on ouvre, et les gens vont pouvoir prendre des parts. Elles sont à 200 euros et on peut on prendre autant qu’on veut. Notre objectif, c’est d’arriver à avoir environ 5000 personnes qui vont faire cette démarche avec nous ».

Par rapport à l’année dernière, la colère des supporters est aujourd’hui calmée. Et les résultats sont bons. Dès lors, le projet socios a-t-il encore du sens? « Le projet Socios est un projet de long terme » répond à cela Pierre Eyben. « On n’est pas là par rapport aux résultats qu’on a maintenant ou dans une ou deux semaines. C’est vraiment un projet de long terme. C’est, quelles sont les personnes qui sont intéressées demain d’avoir, à travers cette structure, la possibilité de changer la manière dont le Standard est géré? C’est de pouvoir le gérer sur le long terme. Les supporters, c’est quand même un élément de stabilité dans un club ».

 

Lien 

Laisser un commentaire